-

L’ultime mois de la nouvelle est terminé ; je n’ai plus comme engagement que le projet non fiction que Marilyne a ranimé. C’est l’occasion de me délocaliser et d’officialiser, avec soulagement je l’avoue, des mesures témoignant de mon besoin de prendre le large.

Mon nouveau chez moi ne permet pas de déposer de commentaires ; il reste néanmoins possible de me contacter par les moyens habituels et d’échanger sur les livres et la lecture.

 cliquer sur l'image pour accéder au site